Laptus

Laptus sur l'information

On a tous en tête des musiciens célèbres qui ne savent pas lire la musique mais qui maîtrisent parfaitement leur instrument : que ce soit Django Reinhardt, Paul McCartney ou encore Jimi Hendrix.
Mais ce genre d’exemple, qui peut s’appliquer à tous les métiers, n’est pas vraiment réaliste pour le commun des mortels. Quand on n’est pas prodige, l’apprentissage du solfège s’avère donc indispensable.
Attention cependant à ne pas s’appuyer complètement sur la théorie musicale, la musique reste un art vivant qu’il est nécessaire d’interpréter à sa manière pour plaire au plus grand nombre.

Alors pourquoi est-il indispensable de connaître la théorie musicale ?

– pour lire la musique

Quoi de plus riche qu’apprendre un langage universel compris dans le monde entier et utilisé par tous les musiciens ? Pouvoir lire une partition et écrire la musique permet en effet d’interpréter n’importe quelle partition et n’importe quelle musique. Les musiciens vous le diront, lire la musique est un réel plaisir et permet d’interpréter dans la seconde n’importe quel morceau.

– pour connaitre le rythme

Si certains n’arrivent pas à claquer des mains en rythme lors des concerts, ce n’est certainement pas le cas de ceux qui connaissent la musique et sa théorie. Basé sur l’étude des notes et des rythmes, le solfège améliore le sens du rythme.

– pour comprendre la musique

On peut aimer écouter de la musique sans en comprendre la structure, mais comprendre le morceau qu’on écoute, savoir entendre les instruments, les dissocier, étudier la tonalité, la rythmique… est un plaisir inégalable.
Avec quelques notions de théorie musicale, la musique n’aura plus de secrets pour vous.

Le plus du musicien : pouvoir relever ses morceaux préférés (écrire la partition).

– pour composer et improviser

Qui n’a jamais rêvé de composer sa musique ?
S’il est possible de le faire en autodidacte, c’est toujours plus facile avec des notions de solfège.
En effet, ce dernier-ci permet de savoir quelles suites logiques d’accords utiliser, quelles sont les notes à privilégier, les enrichissements à apporter aux accords, bref… comment composer une musique riche et structurée.

Une fois la théorie acquise, on peut aussi s’essayer à l’improvisation. S’il est possible de le faire à l’oreille, connaître ses gammes et la composition de ses accords est indispensable pour des musiques comme le jazz.

– pour chanter juste
L’apprentissage du solfège est indissociable de la pratique du chant. La voix est un instrument que tout le monde possède mais qu’il est nécessaire d’entrainer pour chanter bien et juste.

– pour apprendre facilement d’autres instruments
Indispensable, à un certain niveau, pour progresser avec son instrument, le solfège permet d’appliquer la logique acquise à d’autres instruments. Apprendre un instrument supplémentaire, même très différent, se fera donc avec beaucoup plus de facilité.

– pour s’ouvrir à d’autres styles musicaux
Plutôt que de rester ancré sur ces principes et ses opinions musicales personnelles, la connaissance de la théorie musicale permet d’envisager les styles musicaux sous un autre angle, de les comprendre en les analysant. Cette connaissance privilégiée de la culture musicale enrichira la façon de jouer et les compositions du musicien.

– pour améliorer ses capacités dans la vie de tous les jours
Cet argument peut paraitre fantasque mais il n’en est rien. Jouer de la musique (solfège et pratique instrumentale) permet de développer sa concentration et de faciliter l’apprentissage en général.

On l’a vu, la théorie musicale est un outil à part entière pour progresser dans son apprentissage de la musique. Si tout ne repose pas sur elle, elle reste essentielle pour maîtriser la lecture et l’écriture de la musique.